Un tome 2 au cœur de la Révolution des Hérétiques

Un nouvel extrait. Il était temps. Aaaah ce tome 2 ! Pour les habitués du site et de la page Facebook, on peut dire que vous en avez entendu parler. Pour les autres… je vous laisse le découvrir ici. Parlons un petit peu du fil rouge de cette saga : la Révolution des Hérétiques.

Mais avant, il faut remettre dans le contexte. Le premier tome de Légendes Vivantes se déroule dans un futur proche, ressemblant à notre société… si ce n’est que toutes les religions ont été bannies. Tout ça, c’est le fait de la Révolution des Hérétiques. Vous avez pu découvrir quelques uns de leurs faits d’armes tout au long du roman. Aujourd’hui, je vous propose de remonter à l’origine de tout cela. D’entrer dans les pensées de l’Homme qui a tout initié…

 

Manifeste de la révolution des Hérétiques

Tout débuta le 11 septembre 2001 : date de ma renaissance ainsi que celle du commencement. Là où tout était encore possible, là où, l’espoir faiblissait mais existait toujours.

Toi qui lis ce carnet, si tu ne fais pas partie de cette résistance qui a pour but de sauver ce monde décadent, referme-le et brûle-le. Retourne à ta vie sans conséquences, continue de fermer les yeux face aux atrocités du quotidien ou participe-y de ton mieux. Mais si, au contraire, tu fais partie de ceux à l’intérieur desquels l’espoir se terre, si tu fais vraiment partie de ceux-là alors lis. Lis avec ton cœur, regarde avec ton âme ; lis, vois… et apprends.

J’ai 111 ans aujourd’hui… 111, début de toute chose, chiffre céleste opposé au 666, nombre du diable, ce diable qui se terre dans le coeur de tous les hommes… pourquoi moi ? Pourquoi ai-je été choisi pour être le guide de la résistance ? Peut-être pour pouvoir témoigner, peut-être est-ce parce que j’ai vu de mes propres yeux l’affaissement de tant d’années de labeur, peut-être aussi est-ce parce que j’ai pu constater la folie humaine, folie qui vise à détruire avant de comprendre. Tout s’enclencha lors de cette attaque contre l’Amérique.

C’est à ce moment-là que j’ai su. Pour ramener la paix, il fallait unir les hommes contre un ennemi commun. Un ennemi qui n’a eu de cesse de nous détruire depuis qu’il a ouvert les yeux sur ce monde. Et pourtant, j’ai œuvré avec tant de ferveur pour lui…

C’est à ce moment-là que j’ai su que les religions devaient disparaître. A jamais.

Vous n’en avez pas assez ? Découvrez le premier chapitre du tome 2 ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *