Sur leurs bateaux, les Vikings règnent en maîtres sur les mers

image

Navire découvert à Oseberg en 1904. Il aurait été construit en l’an 820.

S’il y a bien une chose que l’on visualise lorsque l’on parle des Vikings, ce sont leurs bateaux. Célébres pour leurs talents de constructeurs mais également de marins, les Vikings parcouraient les mers pour le commerce. Ils avaient d’ailleurs installés des colonies commerciales en Irlande et en Russie. L’histoire retiendra surtout leurs raids dévastateurs.
Mais ce talent n’est pas venu du jour au lendemain. Les bateaux Vikings sont le résultat de plusieurs siècles de développement de la technique de construction. Lorsque la coque et la quille furent suffisamment résistantes et flexibles, les embarcations purent accueillir des voiles. L’époque Viking pouvait donc commencer.
Différents types de bateaux peuvent être distingués,  preuve de l’ingéniosité des constructeurs. Mais surtout un exemple de la diversité de la vie de ce peuple. Le Snekkar est le plus connu de leurs navires de guerre. Long, étroit et léger, sa proue était souvent dominée par une tête de dragon. Une des raisons pour lesquelles on appelle communément les vaisseaux Vikings des drakkars (signifiant dragon). Le Knarr quant à lui était le bateau type pour le commerce et les longs-courriers. Plus petit, sa taille pouvait atteindre jusqu’à 16 mètres de longueur. Les bateaux Vikings étaient principalement construit en chêne ou en pin. Ils étaient symétriques et la quille n’était composée que d’un seul tenant, allant d’une extrémité à l’autre de l’embarcation. Pour assurer l’étanchéité et la préservation du bois, les bateaux étaient enduits de goudron de pin.

Des découvertes archéologiques impressionnantes
En Norvège, les plus importantes découvertes de bateaux Vikings ont eu lieu à Oseberg, Gokstad et Tune. Enduit dans de l’argile bleue, celui d’Oseberg a été parfaitement conservé à travers les siècles. Les trois embarcations semblent avoir servi à naviguer avant d’être utilisées comme tombeaux. Nous aurons l’occasion de revenir sur cette coutume funéraire.

image

Bateau de Gokstad datant de 900 après Jésus-Christ

Le bateau découvert à Oseberg fait 22 mètres de large et avait été pensé pour accueillir un équipage de 32 personnes. Les gravures sur sa proue suggère qu’il était probablement réservé pour des membres de la classe supérieur. Celui de Gokstad en revanche, plus robuste et plus grand (24 mètres), a plus sûrement été utilisé pour les voyages en haute-mer. A Tune, il s’ agit du premier navire Viking retrouvé à l’ère moderne. Construit pour les déplacements rapides et en haute-mer, il s’ agit plus vraisemblablement d’un vaisseau de guerre.
Vivre sur des terres où l’eau a un espace prépondérant,  cela donne des idées. Les Vikings passèrent deux siècles à naviguer. Ils utilisèrent leurs navires pour la guerre, mais aussi et surtout pour le commerce, exportant leur artisanat un peu partout dans le monde. Grâce à leurs voyages sur les eaux, ils purent installer des colonies en Islande et au Groenland. Mais surtout…. découvrir l’Amérique. Eh oui, car les Vikings furent les premiers européens à jeter l’ancre sur les côtes du continent Américain… cinq siècles avant Christophe Colomb. Alors, les Vikings, des guerriers sanguinaires ou plutôt de grands explorateurs au sens de la négoce développé ?

 

Un Commentaire

  1. Retour PingQuand la religion donne aux femmes Vikings une place importante - Les mythologies revisitées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.